CRITIQUE// Cornouaille, un film de Anne Le Ny

Notre avis : [rating=1]

Il y a la Bretagne et Vanessa Paradis (totalement livide), des enfants, des fantômes, la mer. Mais rien ne fonctionne dans ce film mou et attendu qui met en scène les états d’âmes d’une quadra paumée héritant d’une maison imprégnée de souvenirs et dont elle ne veut pas.

Un retour aux sources non souhaité, un passé qui viendrait titiller là où ça fait mal, une romance tortueuse…des thèmes certes éculés mais qui, bien exploités, ont prouvé par le passé qu’ils pouvaient porter de belles histoires.

Ici, il n’en est rien tant la réalisatrice, qui peine à rendre son récit crédible, hésite entre le vaudeville, le fantastique en toc et la mélancolie bas de gamme. De clichés en clichés, les plans, les mouvements de caméra, le montage, tout est convenu et dépourvu de personnalité.

Anne Le Ny, que nous avons pourtant connue beaucoup plus inspirée, échoue sur tous les tableaux et ne nous livre qu’un mauvais téléfilm, pas désagréable mais sans aucune saveur…

B.P.

Facebook
Twitter