ACTU// Acheter une œuvre d’art sur le net

Aujourd’hui, tout s’achète à portée de clic… même l’art ! Notre web-journaliste Myriam partage son expérience avec nous.

Avec internet, faire mon shopping est devenu incroyablement facile, pratique et efficace. Alors que je reste confortablement lovée dans mon canapé, textiles, loisirs, cosmétiques, produits alimentaires et objets hi-tech atterrissent en quelques jours dans ma home sweet home sans que j’aie eu à affronter les interminables files d’attente (ma grande phobie avant les araignées et le potage au tapioca) ni à enfiler des kilomètres pour trouver la bonne boutique. Quelle ne fut pas joie de découvrir que désormais, des œuvres d’art inédites pouvaient aussi remplir mon panier virtuel ! Grande amatrice d’art devant l’éternel, je refuse d’afficher la sempiternelle reproduction de Van Gogh sur mes murs, mais je dois avouer qu’une flemme énorme m’envahit quand il s’agit de chercher une galerie située à 2 heures de route de chez moi pour satisfaire ma soif esthétique.

Je vais être honnête avec vous : au départ, je ne connaissais rien de plus aux plate-formes d’achat d’œuvres d’art qu’à la mécanique quantique. Mais franchement, il ne faut pas avoir inventé le fil à couper le beurre pour comprendre leur idée de génie : dénicher des talents dans les galeries, les foires, les salons ou sur la toile, les faire connaître sur un site internet et convenir avec eux d’un prix de vente pour leurs œuvres. Pour le flâneur du web et peut-être futur acheteur, il ne reste plus qu’à parcourir les œuvres et pourquoi pas passer commande.

Ce genre de plate-forme présente généralement des types d’œuvres ultra variées, de l’aquarelle à la sculpture en passant par la photo, le design numérique, le dessin, les gravures et j’en passe. Elles jonglent aussi avec les styles : contemporain, impressionniste, street art, pop art, conceptuel, figuratif ou abstrait… Bref, les goûts les plus classiques comme les plus audacieux sont comblés.

Parlons budget : là aussi, il y en a pour tout le monde. Les âmes mécènes ou les porte-monnaie les plus garnis trouveront sans difficulté des œuvres à portée de leurs désirs, mais les bourses un peu plus modestes ne seront pas pour autant sur le carreau. Preuve en est, je viens tout juste de commander une huile que je ne suis pas peu fière d’exhiber chez moi, pour une petite centaine d’euros seulement. A voir les prix des horreurs dans les chaînes de magasins de meubles, on se dit que ça les vaut amplement. Je garde également l’idée sous le coude pour des cadeaux, c’est nettement plus personnel et poétique qu’une de ces fameuses MachinBox toutes prêtes à offrir… Vous approuverez sans doute.

Bilan : je ne peux que valider et vous recommander chaudement. Non seulement j’aime la perspective de me procurer une oeuvre d’art unique (et pas que la perspective… mon salon en témoigne), mais en plus je soutiens à 100% la philosophie qui accompagne un tel achat. Dénicheurs de talents, intermédiaires entre les artistes et les particuliers, les plate-formes de shopping artistique nous permettent d’encourager et de soutenir la création indépendante. Petit plus, elles retracent souvent l’histoire des œuvres et des artistes, éclairant nos choix par une touche d’humanité et de sensibilité.

Myriam Delerue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blue Captcha Image
Refresh

*