MUSEES // Le langage vous fascine ? Direction Mundolingua !

MUSEES // Le langage vous fascine ? Direction Mundolingua !

Niché au coin d’une rue paisible du 6ème arrondissement et fondu dans les façades de pierre, Mundolingua est un bâtiment en apparence discret. En apparence seulement. Car une fois poussée la porte des lieux, c’est un festival de couleurs et d’objets hétéroclites qui s’offre aux yeux. Histoire de célébrer à sa juste valeur la richesse d’un trésor émminemment vivant – la langue, dans toute sa variété et sa complexité – l’espace flirte plus avec l’esprit du cabinet de curiosité qu’avec la sagesse trop sérieuse de certains musées. Ecoutes audio, écrans tactiles, quizz,  appareils d’époque, boîtes de jeux et schémas interactifs : malgré une ambition et des explications un poil pédagogisantes, Mundolingua mise sur un foisonnement d’installations ludiques et l’effort est particulièrement appréciable. mundolingua

Qu’est-ce que le langage ? De quelle façon un enfant isolé communiquerait-il ? Comment joue-t-on avec les mots ? Et qui décide de ce qui est bon ou mauvais dans une langue ? Toutes ces fascinantes questions – et bien d’autres ! – sont explorées au travers de cet attirail et regroupées selon leur thématique : l’acquisition et la prononciation d’une langue, les langues dans le monde et les dialectes, le langage comme terrain de jeu, la linguistique, le rôle des nouvelles technologies de communication mais aussi le lien que le langage entretient avec le cerveau ou avec notre personnalité. A noter, l’ensemble de ces sections peut être appréhendé de façon aléatoire : un moyen astucieux de rendre le parcours du visiteur plus personnel et d’éviter de longues files d’attente…

Né d’un tandem de fins connaisseurs (Mark Oremland, spécialiste de linguistique, et Ilona Poňavičová, philologue), Mundolingua s’est enrichi au fil des ans du savoir de passionnés venus de tous horizons – linguistes, ingénieurs, informaticiens, informaticiens, artistes et autres comparses. L’affection profonde que toute cette communauté porte à la langue se ressent, dans la tentation érudiste de l’établissement comme dans les expériences qu’il propose. De quoi faire de ce drôle d’espace un lieu bien singulier, digne d’attiser la curiosité de tout un chacun.

Timothée Leroy

Pas encore de commentaire

Rejoignez la conversation

...

Soyez le premier à lancer la conversation.

Vos données personnelles ne seront pas divulguées.Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person.

Blue Captcha Image
Refresh

*