MUSIQUE// « The Next Day » : Bowie, éternel provocateur

Avec son nouveau clip The Next Day (interdit aux moins de 18 ans sur Youtube), Bowie agite la toile et déchaîne (encore) les passions, comme il s’y applique intelligemment depuis des décennies. Mais qu’a-t-il encore fait ? Gary Oldman et Marion Cotillard en guests de luxe, du sang, des crucifix et pas mal de provoc’.

Déjà bien occupée par le clip d’Indochine signé Xavier Dolan et avec lequel elle mène une guéguerre par médias interposés, Françoise Laborde ne va vraiment pas être contente. Bowie en tremble déjà.

8 Replies to “MUSIQUE// « The Next Day » : Bowie, éternel provocateur”

  1. Iconoclaste, glamour et jouissif ! C’est sûr, on va encore crier au sacrilège!
    Merci à vous.
    Savez-vous à qui l’on doit ce film?

    1. Bonjour Giddeon,
      Le clip a été réalisé par Floria Sigismondi, qui avait déjà travaillé avec Bowie pour « The Stars (Are Out Tonight) », « Dead Man Walking » et « Little Wonder »… Une collaboration qui fait mouche !

      1. Ceci explique cela. « little wonder » était déjà une « petite merveille » de clip horrifique et déjanté.
        Merci de votre réponse

  2. C’est un peu dommage. Bowie montre bien son manque d’inspiration en mettant un clip ou il se passe plein plein de machins (bien merdiques d’ailleurs), histoire qu’on se focalise pas trop trop sur la chanson ( Du meme niveau que le clip, et là, y aurait vraiment à y redire…).

    Tant pis !

  3. Je respecte votre opinion et votre ressenti sur ce clip. Mais…
    Faire le parallèle entre le clip et la chanson, non!
    Je peux comprendre votre réaction; je suis moi-même un peu partagée sur le dernier album de Bowie. Bien sûr, il contient quelques jolies perles. Mais sur la longueur, on a cette impression un peu gênante de « déjà entendu » et donc, on hésite entre la joie de le retrouver après toutes cette longue attente et la déception du copier-collé (c’est du Bowie sans grand renouveau quoi, il y a même une chanson qui me fait penser à du Zappa!!).
    Mais, si on est un vrai fan, c’est le bonheur de l’écoute retrouvée qui l’emporte, enfn, c’est ainsi pour moi. Quant au clip, pour ma part, le seul reproche que je ferais, c’est le choix de Cotillard qui me semble un peu incongru…

  4. Oui justement. SI on est un vrai fan, ça peut faire plaisir.

    Mais si on ne l’est pas vraiment, qu’on aime bien quelques disques de Bowie, on passe un moment assez nanardesque quand meme. Ca sent les années 80 dégueulasses un peu quand meme.

    1. Pas d’accord! Jamais de la vie! Ca n’a absolument rien à voir avec la daube (je le reconnais) dans laquelle il s’est complu dans les années 80
      Moi j’y vois plutôt un rappel de certains albums décennies suivantes (Heathen, Reality). Et ça n’a rien de mauvais pour autant…
      Pas innovant sans doute, mais du bon Bowie.
      On n’a pas la même idée du nanard

  5. En parlant des années 80, je parlais en général. Désolé. Je connais pas assez bien Bowie pour pouvoir en parler globalement. Je me suis arrété à Diamond Dogs.

    Juste, le fait est que si je découvrais Bowie avec ça, j’aurais jamais eu envie de creuser le truc.
    C’est peut etre un bon Bowie, ok, mais dans l’absolu, je trouve ça assez inintéréssant en réalité. 🙂
    Je trouve aussi quand meme qu’on en fait un peu un flan de toute cette histoire au final.

Comments are closed.

Facebook
Twitter