CRITIQUE// Mathieu Boogaerts, un album sans surprise

CRITIQUE// Mathieu Boogaerts, un album sans surprise

Une fois de plus, Boogaerts fait du Boogaerts : arrangements minimalistes, mélodies lentes et chaloupées, textes charmants et voix maligne. Les aficionados ne devraient pas bouder ces douze nouvelles chansons douces et poétiques. Les autres, ceux qui espéraient un peu de sang neuf, risquent fort d’être déçus.

Tout ici est propret, diffus, ouaté, comme un long dimanche de novembre passé à regarder la pluie tomber derrière les carreaux…S’il est vrai qu’on se sent bien au chaud, on aimerait parfois être bousculé, surpris, emporté un peu plus loin, au détour d’un couplet ou d’un riff de guitare.

Oui mais voilà : Mathieu Boogaerts, c’est la routine rassurante, le quotidien confortable. On le retrouve avec plaisir, on s’y vautre par fainéantise mais au bout du compte on se prend à rêver d’autre chose. Et on finit par se lasser.

Alors on range l’album de Mathieu jusqu’au prochain dimanche pluvieux…

B.P.

 

1 Comment so far

Rejoignez la conversation
  1. #1 exeribus 18 décembre, 2012, 19:02

    Je suis d’accord, c’est la même chose. Mais là ou vous voyez une faiblesse, j’y vois une force. Alors, si vous n’aimez, n’en dégoutez pas les autres. c’est un des rares artistes qui reste lui même, et contrairement à ce que vous dites, les vrais fans attendent toujours qu’il nous berce dans cet univers qui le caractérise, avec ces chansons poétiques ou décalé. Je pense juste qu’une fois encore, ceux qui le critique n’ont fait que survolez son oeuvre, et malheuresement pour eux, n’ont pas compris ce que mathieu apporte à ceux qui l’ecoute. La paix, l’harmonie, la justesse des émotions, et du plaisir
    . Je serais mort bien avant que sa musique m’ennuie ou que je ne la réserve qu’à des jours pluvieux. bonjour chez vous, fan de musique industrielle faite à la chaîne.

    Répondre à ce commentaire

Vos données personnelles ne seront pas divulguées.Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person.

Blue Captcha Image
Refresh

*