CRITIQUE// Laurent Voulzy en concert : voyage sur les terres médiévales

CRITIQUE// Laurent Voulzy en concert : voyage sur les terres médiévales

Laurent Voulzy est actuellement en tournée après le succès de son album Lys & Love : un spectacle dans lequel il invite le public sur les traces d’Aliénor, de ses troubadours et de l’amour courtois.

Lys & Love Tour est sans conteste une tournée dépaysante. Le décor qu’il faut, le jeu de lumière idéal pour un voyage dans l’univers médiéval, quelque part entre Brocéliande et les landes gaëliques. La scène à elle seule suffit à produire un envoûtement sur le spectateur émerveillé, en attente.

Et puis la musique. Les chansons s’enchaînent jusqu’à celle qui a signé le retour en radio de Voulzy, Jeanne. Sur scène, l’album est porté par la présence talentueuse des musiciens, et l’on se réjouit même de voir le batteur jouer du… bouclier. Exceptionnelles aussi, deux jeunes chanteuses accompagnent Voulzy en prêtant leur voix pures, tellement en phase avec les ballades médiévales qu’on les croirait tout droit venues de la cour du roi Arthur. Elles chantent, parfois en solo, et jouent indifféremment de la harpe, du clavier, de la guitare, du violon, avec une virtuosité telle qu’on en en reste sans voix.

Un concert idyllique ? Nenni ! Un concert qui aurait pu être idyllique. Hélas, quelle nécessité l’artiste avait-il à placer entre les morceaux de l’album des chansons de ses autres répertoires, décalées dans cet univers féerique, sinon à atteindre une durée de concert de bon aloi et à rappeler ses succès d’antan – tantôt bijoux, tantôt mièvreries ? Pire encore, pourquoi avoir fait l’impasse sur la Neuvième croisade, piste instrumentale de l’album qui aurait probablement été transcendée par la scène ?

Cet écueil est cependant gommé par la chaleur de l’artiste, car il faut bien reconnaître que Laurent Voulzy est prompt à créer une complicité avec son public. Il raconte avec humour et simplicité ses rencontres d’avant concert avec les gens du cru, selon l’escale où le porte sa tournée. A la ville comme à la scène, on l’aime parce qu’il n’a rien de la vedette hautaine et distante, parce qu’il se montre sensible et généreux.

Lorsqu’il conduit son public au temps de la Table ronde, Voulzy a bien de quoi séduire : son romantisme, ses compositions et ses compagnons transportent loin, dans des contrées à cheval entre un passé ancestral et un imaginaire plein de mystères.     

M.D.


Laurent Voulzy, Lys & Love Tour, jusqu’au 29 janvier 2013.

 

Pas encore de commentaire

Rejoignez la conversation

...

Soyez le premier à lancer la conversation.

Vos données personnelles ne seront pas divulguées.Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person.

Blue Captcha Image
Refresh

*