CRITIQUE// « Ping-pong », un livre de Gaetan Doremus

Un petit éléphant rose joueur de ping-pong voyait sa vie paisible en gris.

Le plus pénible dans ce sport, est-ce d’aller chercher la balle ? Ici, par là-bas, on-ne-sait-pas-trop-où… c’est une fête !

On le suit dans cet album très grand format foisonnant de détails, de couleurs, au gré de la fantaisie de l’artiste et du hasard – le livre semble s’inventer sous nos yeux – et l’on s’amuse, s’étonne, s’émerveille : les fils électriques sont des portées de notes pour oiseaux musiciens et acrobates, un arc-en-ciel est peint par des abeilles et des libellules, les nuages sont des icebergs ou les icebergs des nuages, un poirier… fait le poirier dans le ciel… Le monde à l’envers, le monde autrement.

On revient, à l’endroit, au point de départ avec deux envies : inviter un ami à tenter le voyage et, bien sûr, l’accompagner !

Nicolas Pechmezac


Ping-Pong, Gaetan Doremus.
Album à partir de 4 ans, Ed. Du Seuil Jeunesse, 2010

 

Pas encore de commentaire

Rejoignez la conversation

...

Soyez le premier à lancer la conversation.

Vos données personnelles ne seront pas divulguées.Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person.

Blue Captcha Image
Refresh

*